Dans les Yvelines, le rythme du démantèlement des structures de musique actuelles s’accélère. Alors que le CAC George Brassens de Mantes-la-Jolie est déjà condamné, c’est tout un tissu associatif qui se meurt. Etat des lieux d’un phénomène qui, en vérité, est national.

Source : Les salles de musiques actuelles en plein naufrage | Le Club de Mediapart

X
X
%d blogueurs aiment cette page :