En 2016, les spectacles programmés en saisons ont autant contribué à la croissance du secteur des variétés et des musiques actuelles que ceux des festivals. Globalement, le bilan 2016 est rassurant pour les professionnels, les artistes et les élus à la culture qui redoutaient un repli post-attentats durable.

Source : Variétés-musiques actuelles : les festivals ne sont plus la locomotive du secteur

X
X
%d blogueurs aiment cette page :