ANNUAIRE DES ARTISTES & STRUCTURES MUSIQUES ACTUELLES DE BRETAGNE

NOUVELLES ENTRÉES

HYDROPHONE

salle de concert – locaux de répétition / Lorient
Adresse / Ville 11 rue Honoré d’Estienne d’Orves Lorient 56100 Téléphone principal: 02 97 86 18 10 Téléphone principal: 02 97 87 40 91 Site internet: www.hydrophone.fr

Biography

Photo de HYDROPHONE

Musiques d’Aujourd’hui au Pays de Lorient (MAPL) est une association créée en 1993. Elle gère Hydrophone et contribue activement au développement des musiques actuelles sur le territoire de Lorient Agglomération et du département du Morbihan.

À la fin des années 80, des musiciens du Pays de Lorient se fédèrent pour faire mieux connaître leurs initiatives mais également trouver des solutions nouvelles aux problématiques récurrentes qu’ils rencontrent au quotidien dans leur pratique musicale… Amateurs et professionnels, structurés ou non, ils associent alors à leur réflexion, les élus de 7 communes du territoire qui décident unanimement de les soutenir dans leur démarche et de construire, ensemble, un projet collectif au service du plus grand nombre. Le 7 octobre 1993, l’association Musiques d’Aujourd’hui au Pays de Lorient (MAPL) voit le jour, fruit de ce travail commun, et porte pendant 3 ans, la préfiguration des Studios de répétitions et d’enregistrement qui ouvrent en 1996 sous les halles de Merville à Lorient.

Le projet de MAPL est alors soutenu, appuyé et financé par les 7 communes d’origine, comme une initiative intercommunale ambitieuse et innovante qui conduira en 2002 à la reconnaissance du projet comme étant d’intérêt communautaire. Lorient Agglomération (Cap Lorient à l’époque) n’aura de cesse de s’appuyer sur MAPL pour développer et conduire son projet de promotion des musiques actuelles au travers d’une délégation de service public renouvelée trois fois depuis 2001 (2002 – 2010, 2010-2016, 2017-2022).

A l’étroit et exerçant dans des conditions difficiles au sein des Studios de Merville et de la salle de concert du Manège, MAPL cherche, dès les années 2000 à s’inscrire dans un nouveau lieu. En 2013, le Conseil Communautaire valide l’implantation d’un nouveau lieu pour les musiques actuelles dans les nefs 5 et 6 du bloc K2 de l’ancienne Base des sous-marins, face au sous-marin Flore. Ce projet hors norme est lancé en octobre 2017 et en mars 2019, Hydrophone, ouvre ses portes après seize mois de travaux.

Ainsi, 25 ans après sa création, l’association a grandi avec le territoire, a consolidé son action et ses missions, construit patiemment son savoir-faire et ses compétences, élargit ses publics et les horizons des musiciens qu’elle accompagne au quotidien, faisant évoluer ses pratiques, les ressources qu’elle met à disposition du public, des élus et des communes, de ses nombreux partenaires artistiques, culturels, territoriaux, socio-éducatifs dans un souci constant de l’intérêt général, du service public mais aussi surtout du bien-être et de l’épanouissement des personnes qui habitent le territoire, quels que soient leur âge, leur origine géographique, leur milieu social ou leur niveau de pratique musicale.

MAPL est désormais installée au sein d’HYDROPHONE, lieu de pratiques, de création, de médiation, de diffusion. Au quotidien, MAPL c’est entre autre :

  • L’accueil de 190 groupes dans les studios de répétitions et l’accompagnement de projets artistiques professionnels émergents, le soutien à la jeune création, via des accueils en résidences et des pré-productions scénique,
  • La proposition de concerts et d’événements à HYDROPHONE et dans les communes du département, dans le cadre d’une programmation régulière et lors du festival Les IndisciplinéEs,
  • La mise en oeuvre de projets d’action culturelle et d’éducation artistique avec les acteurs éducatifs, culturels et socioculturels du département du Morbihan,
  • La participation à la structuration du secteur des musiques actuelles via une implication dans différents réseaux culturels et musiques actuelles au niveau local (GPS), au niveau régional (réseau AprèsMai), ou national (FEDELIMA, SMA, Agi-Son).

Le lieu

Hydrophone est un nouvel équipement dédié aux musiques actuelles, installé à Lorient La Base dans l’une des nefs du blockhaus K2, inauguré en mars 2019.
Il comprend deux salles de concerts de 500 et 200 places, de conception originale, ainsi que cinq studios de répétitions et d’enregistrement.

Le projet HYDROPHONE s’inscrit dans la continuité de l’aménagement de l’ancienne Base de sous-marins depuis le début des années 2000. La volonté de Lorient Agglomération, maître d’ouvrage, était d’utiliser un vaste espace resté libre dans le K2, en conservant l’usage industriel des autres nefs et d’apporter une nouvelle attractivité et de nouveaux usages pour que ce site devienne un quartier de la ville.

Le projet a constitué, de fait, un chantier hors normes. Les dimensions du bâtiment sont monumentales, avec une alvéole de 120 m de long, 15 m de large et 15 m de haut. L’épaisseur des murs (2,50 m de béton) et du toit (4 m de béton) ont demandé des techniques spécifiques.

Héritage de la construction allemande datant de la Seconde Guerre Mondiale, l’ancienne Base de sous-marins de Lorient est un vestige patrimonial inestimable.
C’est aussi un indestructible écrin pour la nouvelle salle de concert HYDROPHONE, puisque c’est dans une alvéole de béton armé que l’équipement prend place. L’idée a été de construire deux équipements dans l’alvéole, un à chaque extrémité, pour en faciliter l’accès et bénéficier de la lumière naturelle.
Au nord, la partie « nuit », avec l’accès aux salles de diffusion : une grande salle de 500 places avec une arrière scène confortable et 3 loges et un club de 120 places particulièrement adapté aux résidences d’artistes.
Au sud, les bureaux et les studios de répétitions. L’équipement comprend 5 studios de répétitions, dont un grand studio de 70 m² avec régie principale reliée à tous les studios, une salle MAO (musique assistée par ordinateur) et six bureaux.

Entre la salle de concert et les studios, la jonction se fait par une passerelle existante et conservée, tout comme les ponts roulants, les portes blindées et quelques éléments de décor dans leur jus.

X
X