À Paris, les salles de jazz ont été les premières à rouvrir cet été. Las, le public rechigne à s’enfermer. Le couvre-feu est un coup dur de plus. Celui de trop ?

Source / Lire la suite : “Cette maladie est violente” : le blues des clubs de jazz en temps de Covid-19