«On avait bien remonté la pente. Malheureusement, le virus a le dernier mot», dit le directeur de théâtres Jean-Marc Dumontet. Depuis septembre, la ministre Roselyne Bachelot aligne des plans d’aide, pour les musées, pour l’opéra, pour les spectacles, pour les cinémas. Elle a échoué à obtenir une autorisation spéciale au moment du couvre-feu sur l’heure de sortie des spectateurs. Mais les acteurs culturels ont relevé le gant, remettant depuis six mois leur ouvrage sur le métier avec un courage qui force l’admiration.

Source / Lire la suite : Covid-19: le blues de la culture