“Despair”, nouvel album de WESTWIND [electro post industrielle / Brest]

autoportrait
Depuis le début du projet en 1999, Westwind a tendance à être la bande originale de la fin, la fin de tout, un certain parfum de mitrailleuses rugissantes, de balles qui se balancent et de bâtiments qui s’effondrent.
Oubliez tous les conflits connus, Westwind creuse au plus profond de l’humanité pour sortir du sort de ces guerres: la destruction.

 

X
X