Esthétiques, durée, contexte de diffusion, volume budgétaire… la centaine de festivals de musiques actuelles observée par le CNV sur la période 2008-2012 témoigne de la grande diversité de l’écosystème du spectacle vivant en France.
Alors que le développement des festivals se confirme, les mutations qu’ils connaissent, les réformes qu’ils mettent en œuvre montrent leur grande capacité à s’adapter.
Sur la base de l’étude de leurs principales évolutions budgétaires, quelques organisateurs de festivals soulignent les traits saillants des mutations à l’œuvre.
Un état des lieux qui pose la question de leur avenir et des partenaires de leur développement futur…

télécharger le dossier

L52xH52_pdf-d7486