«Faire écouter des disques aux gens, c’est vital»

Après deux confinements traumatisants et une lueur d’espoir grâce à la réouverture des magasins dits «non essentiels», trois disquaires indépendants de Metz, Rennes et Paris racontent à «Libération» comment la crise sanitaire a modifié leur activité.

Source / Lire la suite : «Faire écouter des disques aux gens, c’est vital»

X
X