« Ils n’en ont que pour la guitare électrique » : les virtuoses des fanfares face à la défiance des jeunes générations

L’harmonie de Mauzé-sur-le-Mignon, dans les Deux-Sèvres, est l’une des dernières formations musicales de la région niortaise, témoin de la crise des vocations que traversent les fanfares et orchestres amateurs : leur nombre a diminué de moitié depuis les années 1970, et la moyenne d’âge des musiciens ne cesse d’augmenter.

Source / Lire la suite : « Ils n’en ont que pour la guitare électrique » : les virtuoses des fanfares face à la défiance des jeunes générations

 

X
X