Plus de 50 millions d’euros ont déjà été distribués à des TPE et des PME par le CNM, doté de moyens considérables pour venir en aide à la filière musicale sinistrée.

« Eviter tout d’abord les faillites » et « mobiliser les aides pour permettre un redémarrage » des salles de spectacle et des festivals quand la pandémie sera calmée. Tels sont les deux objectifs prioritaires fixés par Jean-Philippe Thiellay, président du Centre national de la musique (CNM). En pleine tourmente, au pire moment pour les producteurs de spectacles privés et pour toute la filière musicale, le CNM est, selon lui, né « juste à temps ». Juridiquement créé le 1er janvier 2020, cet établissement public réunit officiellement depuis le 30 octobre les équipes de l’ancien Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV), celles du Fonds pour la création musicale (FCM), du Bureau Export, du Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles (IRMA) et du Club Action des labels et des disquaires indépendants (Calif).

Source / Lire la suite : Jean-Philippe Thiellay, président du Centre national de la musique, veut éviter les faillites