Après un premier spectacle, créé puis proposé entre 2006 et 2009, j’ai concentré les années qui suivirent à mes études sur le monde arabe. Aujourd’hui, plus convaincue que jamais que la scène n’est pas juste un passe-temps mais bien le lieu d’aboutissement de mes travaux, de mes envies, je me lance à nouveau en solo, en parallèle de mon investissement dans une troupe de spectacle pour enfants.

Auteur, compositeur et interprète, munie de mon piano et de mon mélodica, mon nouveau projet prend la forme d’un assemblage de genres : un format cabaret, assise et debout, rouge et noir, des sonorités jazz, d’autres orientales, du français, un peu d’arabe, un champ de lumières, des passages poétiques, et d’autres complètement farfelus.