Ces professionnels veulent «continuer d’exercer [leur] métier, rare et précieux», alors que le reconfinement a remis leur activité à l’arrêt. Ils lancent un appel de détresse.

Source / Lire la suite : «Nous risquons de disparaître» : l’appel à