“Pour les festivals de musique, l’été promet d’être mouvementé”

2021, l’année de la renaissance pour un secteur traumatisé ? Pas si sûr, selon les universitaires Emmanuel Négrier et Aurélien Djakouane. La faute à des aides insuffisantes et à des normes menaçant la raison d’être des festivals : la convivialité.

Source / Lire la suite : “Pour les festivals de musique, l’été promet d’être mouvementé”

X
X