Pour que les tiers-lieux culturels ne restent pas des coquilles vides

Maître de conférence en sociologie à l’Université de Picardie Jules Verne, Fabrice Raffin analyse le développement des tiers lieux culturels et leur positionnement par rapport aux lieux de culture traditionnellement soutenus par la puissance publique. Il cerne le rôle qu’ils doivent remplir pour ne pas rester de simples coquilles vides, ce qui leur est souvent reproché.

Source / Lire la suite : Pour que les tiers-lieux culturels ne restent pas des coquilles vides

X
X