Soutien à la découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones

La découvrabilité d’un contenu dans l’environnement numérique se réfère à sa disponibilité en ligne et sa capacité à être repéré parmi un vaste ensemble d’autres contenus, notamment par une personne qui n’en faisait pas précisément la recherche.

Le ministère de la Culture soutient et subventionne le développement d’initiatives numériques et de projets de recherche en faveur de la découvrabilité numérique des contenus culturels.

Présentation du dispositif

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie franco-québécoise pour la découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones, le ministère de la Culture français (DGMIC) et le ministère de la Culture et des Communications du Québec s’associent et lancent un double appel à candidatures.

Cet appel à candidatures vise à financer des projets dont l’objectif consiste à renforcer la découvrabilité numérique des contenus culturels francophones.

Qu’est-ce que la découvrabilité numérique ?

La découvrabilité d’un contenu dans l’environnement numérique se réfère à :

  • Sa disponibilité en ligne
  • Sa capacité à être repéré parmi un vaste ensemble d’autres contenus sans que la recherche ne porte précisément sur ce contenu.

La notion de découvrabilité est essentielle dans un écosystème numérique caractérisé par l’hyper-abondance de l’offre, la concentration de la distribution sur quelques grandes plateformes et le rôle des mécanismes de recommandation dans l’accès aux contenus culturels.

Objectifs de la démarche

L’appel à candidatures “Soutien à la découvrabilité des contenus culturels francophones” répond à deux grands objectifs :

  • La promotion de la diversité des contenus culturels
  • La souveraineté des acteurs culturels francophones, par la promotion des contenus culturels français ou québécois et l’usage de technologies développées au sein de la sphère francophone

Volets de l’appel à candidatures

L’appel à candidatures se décline en deux volets distincts :

  • Volet A : Développement d’initiatives numériques en faveur de la découvrabilité des contenus (solutions technologiques, en prototypage ou en déploiement, outils de gestion de données, adaptation de briques technologiques etc.)
  • Volet B : Développement de projets de recherche en lien avec la découvrabilité (analyse des stratégies des plateformes pour répondre au besoin des publics, élaboration de nouvelles méthodes de mesure de la découvrabilité, etc.)
    Il s’adresse à des structures installées en France ou au Québec.

Pour les projets français, le périmètre des secteurs retenus inclut l’audiovisuel, le cinéma, le spectacle vivant dans toutes ses disciplines, la musique dans toutes ses composantes (dont la facture instrumentale), les musées et le patrimoine (dont le patrimoine archivistique), les arts visuels, le design, l’architecture, les métiers d’art, le jeu vidéo, le livre, la presse. Les secteurs connexes de la communication et de la mode pourront également, pour le volet créatif de leur activité, être éligibles à cet appel.

Pour les structures installées au Québec, les porteurs devront s’assurer de bien répondre aux critères et modalités définies par le ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le cahier des charges dédié disponible sur la page suivante.

Suis-je concerné(e) par cette démarche ?

Qui peut déposer un dossier ?

  • Associations
  • Entreprises privées
  • Entreprises publiques locales
  • Établissements publics / services de l’État
  • Laboratoires de recherche

Critères d’éligibilité

Les dossiers répondant aux critères suivants sont éligibles :

Le porteur de projet doit être une entreprise, une association, un établissement public ou un laboratoire de recherche installés en France ou au Québec
Le dossier de candidature doit être complet
Le projet doit répondre aux objectifs définis dans le règlement intérieur (promotion de la diversité des contenus culturels et renforcement de la souveraineté des acteurs culturels francophones, meilleure compréhension de la découvrabilité en ligne, etc.)

Critères de non éligibilité

Ne sont pas éligibles les projets :

  • Qui présentent exclusivement des coûts de fonctionnement, sans développement de solution nouvelle
  • De tournée de spectacles
  • De création artistique sans développement d’outils numériques
  • Constitués uniquement de missions exploratoires visant la recherche de partenaires internationaux
  • Visant exclusivement des actions de création ou de numérisation de contenu
  • De création ou d’animation de lieux (fab lab, co-working, etc.)
  • De formation et de cours en ligne ouvert aux masses (CLOM)

Procédure

Montant de la subvention

Les structures soutenues recevront, pour la mise en œuvre de leur projet, un montant pouvant aller jusqu’à 150 000 euros pour le volet A et 75 000 euros pour le volet B, sous la forme d’une subvention qui ne pourra pas dépasser les plafonds suivants :

  • 50% du budget total du projet, (possiblement étendu jusqu’à 70% pour les projets déposés en consortiums ou par des TPE/PME) ;
  • 80% des coûts éligibles détaillés dans le règlement de l’appel.

Modalités d’attribution de la subvention

Le ministère de la Culture verse, à la signature de la convention, une première tranche de la subvention, représentant 70% du montant total du soutien.

Le reste de la subvention est versé sur bilan technique et financier, selon des modalités et des étapes déterminées par la nature du projet, la durée et les biens livrables attendus.

Calendrier

  • Clôture des candidatures : 4 juillet 2022, 23h59 (heure de Paris)
  • Le comité de sélection se réunira fin septembre 2022.
  • Les résultats seront annoncés aux porteurs de projets courant novembre 2022 sur Démarches Simplifiées. La liste des projets retenus sera publiée sur le site du ministère de la Culture.

Comment déposer un dossier ?

  1. Pour accéder au formulaire en ligne, cliquez sur le bouton “Accéder au formulaire” en bas de cette page.
  2. Connectez-vous ou créez un compte, puis laissez-vous guider.

Accéder au formulaire

X
X