autoportrait
Focalisé par les questions du temps et de son appréhension, Marin Esteban en fait l’expérience et la partage par le biais de plusieurs techniques et disciplines telles que l’enregistrement vidéo, le film 16mm, l’enregistrement sonore, la performance et la composition musicale. Aux travers de ses expérimentations sonores et visuelles, Marin cherche à créer une harmonie des corps présents, de l’espace et de la musique, en inscrivant le tout dans le temps réduit ou très étirable du concert film expérimental. L’intuition de l’artiste est alors de faire tenir au mieux cette expérience très temporaire dans l’élaboration d’une architecture de l’instant et de développer son sens de l’expérimentation partagée.

Marin Esteban, né le 16 octobre 1987 à Neuilly-sur-Seine est un musicien, compositeur de musique de film, ingénieur du son et cinéaste français.
Il est diplômé de l’école des Beaux-arts de Paris en 2013 avec les félicitations du jury pour le film “​Plogoff”​.
En musique, Marin Esteban évolue dans le projet sonore expérimental Narwhal Recordings au sein de la coopérative d’artistes M​iracle Collective​ au début des années 2010, sur la scène DIY à Paris.
Membre du duo Rhodes Tennis Court avec Benjamin Efrati, Marin a joué en concert au Bethanians (Berlin, Allemagne), au festival les Digitales (Porrentruy, Suisse), aux Grottes (Genève), à Ukmukfukk ZineFest (Budapest, Hongrie), au Point Ephémère (Paris) etc…
Le projet solo de Marin Esteban débute en 2015 sous forme de concert de guitare Ambient et se produit sur scène dans les pays tels que la France et le Danemark.
L’album​ Singer Feather Duster​ sorti le 6 avril de la même année.
Il est aux commandes de la production et du mastering pour les disques “Half Ghost” de Dani Shivers, “L’incandescent” de Opale, “Lieu Dit” de Grand 8…
En 2017, Marin Esteban compose et interprète la bande originale du court métrage danois “M​iddag med A​” écrit et réalisé par Julie Budtz Sørensen.
La même année il enregistre la bande son du diaporama photographique “​Thoroughbred”​ .
En 2019, Marin Esteban rejoins la photographe ​Mathilde Magnée​ pour son projet de randonnée à cheval dans l’île du sud de la Nouvelle-Zélande.
Au cours de son voyages en Nouvelle-Zélande, Marin réalise une tournée de concerts de musique dans l’île du nord du pays ainsi que sur la côte Est de l’Australie.
L’occasion de montrer son spectacle “ciné-concert” Waterfom se présente l’enregistrement de son album “Live at the Pyramid Club” à Wellington se concrétise.

facebook