communiqué

Bonjour,
Nous lançons aujourd’hui l’enquête label n°2.

Fin 2013, la première enquête que nous avons menée a reçu 250 réponses. La FELIN s’est emparée des résultats obtenus pour souligner quelques-unes des difficultés que rencontrent les labels indépendants aujourd’hui. Depuis, la FELIN, signataire des accords Schwartz, est sur de multiples fronts : professionnalisation des labels, amélioration des process (simplification des relevés de royautés, etc…), discussion autour de la convention collective, chantier sur la distribution physique, etc…

La FELIN est désormais reconnue comme étant la troisième voix des producteurs, aux côtés du SNEP et de l’UPFI. Cet acquis n’est pas anecdotique et nous permet de travailler avec des partenaires soucieux de la préservation des associations et micro-entreprises du disque, et de la diversité des esthétiques qui en découlent.

Cette deuxième enquête vise à approfondir nos connaissances sur le tissu : mieux vous connaître et faire le point sur votre situation en 2016. Elle vous prendra tout au plus 10 minutes.

Les réponses restent anonymes et vous recevrez le compte-rendu des résultats.

Tous les labels indépendants sont invités à répondre. Vous permettrez ainsi que soient poursuivis les efforts en faveur de nos labels.

Pour répondre, cliquez sur ce lien. MERCI !


La FÉLIN, Fédération nationale des labels indépendants, fait entendre la voix des labels indépendants, micro-labels, netlabels et labels associatifs.

La création de la FÉLIN découle d’un texte « La création sacrifiée » publié en 2009 dans le quotidien Libération et réagissant aux travaux de ce qui allait devenir la Loi Hadopi. Exposer les raisons de la crise de la filière, démonter les fausses bonnes solutions comme le tout-streaming et surtout ne pas cautionner les aspects liberticides d’une loi, tels ont été, et restent les sujets phares de ce coup de gueule de membres de nos réseaux.

Face aux géants de l’industrie du disque et du divertissement, aux fournisseurs d’accès à Internet et de téléphonie mobile, les acteurs de la création musicale indépendante sont des garants de la diversité culturelle et de sa démocratisation. Du rock à l’électro, en passant par le jazz, la chanson française ou les musiques traditionnelles, c’est grâce à eux que l’exhaustivité et l’ouverture d’esprit priment.

Véritables passionnés et artisans valeureux, les labels, le plus souvent des TPE (très petites entreprises) ou même des associations, sont les premiers découvreurs de talents et de véritables défricheurs de sons. Leur accompagnement est essentiel pour l’accomplissement des artistes et leur accès à un large public

S’appuyant sur les fédérations régionales et ses labels adhérents, la FÉLIN représente aujourd’hui plus de 400 labels indépendants.

La FÉLIN entend ainsi réagir à l’actualité autour de la musique. Vous trouverez ainsi sur ce site internet des articles, des communiqués et l’éclairage des acteurs indépendants, actualités ou encore fiches de sensibilisation sur nos métiers. L’un de nos souhaits est de réintroduire la notion de valeur artistique:  « la musique a un coût et ne doit pas être bradée sous prétexte d’une diffusion facilitée » et les artistes qui le souhaitent doivent pouvoir vivre de leur art.

www.fede-felin.org