Une proposition de loi lourdement répressive va très certainement passer à l’ordre du jour au Sénat. Baisser le seuil de participants de 500 à 300, passer l’amende de 1500 € à un délit passible de 3 mois de prison, durée de confiscation du matériel saisi rallongée… Le texte, proposé par une sénatrice LR (Les Républicains) du Gard prévoit des jours noirs pour les teufeurs.

Free party : des sénateurs LR demandent des peines de prison pour les organisateurs