“Goodbye Basketball”, nouvel album de YES BASKETBALL [indie rock / Rennes]

autoportrait
Yes Basketball est né d’une blessure. Celle de Pierre Marolleau (Fordamage, Fat Supper, We Only Said, My Name Is Nobody, ….) lors d’un match de basket. Contraint de temporairement délaisser les scènes qu’il arpente
assidument depuis des années, Pierre saisi l’occasion d’initier son projet solo.
Les démos se transforment rapidement en un premier EP (2019), une 30aine de concerts et un premier album Goodbye Basketball ».
Projet singulier et audacieux, Yes Basketball livre un disque protéiforme et radical qui oscille entre calme et tempête, entre noise et hip-hop, indie rock et rock transe, entre flows rappés et harmonies vocales pop. C’est
fun, dark, frontal, intense : une belle et saine folie.
La pochette, réalisée aux crayons par le graphiste Yoann Buffeteau, est un miroir des ambiances proposées : accidentée et colorée.
Pour cet album, Pierre Marolleau s’est entouré de ses musiciens live : Christophe Le Flohic (Totorro), Stéphane Fromentin (Trunks) et Benoit Guchet (Bantam Lyons), mais aussi de Ghislain Fracapane (Mermonte) et Astrid Radigue (Bacchantes).
A travers les textes, Pierre Marolleau souhaite partager une vision positive, en parlant de ce qu’il vit, de son interprétation des événements, des relations humaines : l’amour, la création, les chemins tracés, la disparition, le sentiment d’imposture ou d’insatisfaction, les réseaux sociaux, la perte de cheveux…

X
X