A partir de la collection de Guy Schraenen, une exposition du FRAC Franche-Comté explore le potentiel créatif de l’objet sonore.
Pour l’interaction entre plasticiens et musiciens que permit l’avènement du 33-tours, avec son diamètre idoine de 30 cm, deux noms viennent aussitôt à l’esprit s’agissant de la pop culture : celui d’Andy Warhol, créateur de la banane du premier album du Velvet Underground (1967) et de la non moins fameuse braguette de Sticky Fingers, des Rolling Stones (1971), et celui des Beatles pour le portrait de groupe de Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band (1967), dû à Jann Haworth et Peter Blake, et le monochrome du White Album (1968) conçu par Richard Hamilton. Ces icônes du pop art sont évidemment présentes dans l’exposition « Vinyls & Clips », proposée par le fonds régional d’art ­contemporain (FRAC) Franche-Comté, comme elles le sont dans les innombrables beaux livres de pochettes d’album parus depuis le retour en grâce du vinyle.

Source / Lire la suite : Exposition : le vinyle, un art plastique