L’artiste américaine est en colère contre son ancien label et manager. Les artistes pensaient s’affranchir des intermédiaires avec l’arrivée du streaming. Il n’en est rien, explique dans sa chronique Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».

Source / Lire la suite : « Pour la chanteuse Taylor Swift, l’Internet n’a pas été libérateur »